Watch Dogs 2: Meilleur que le premier opus ?

Watch Dogs 2 est sorti le 15 Novembre 2016 soit 2 ans après Watch Dogs premier du nom. L’univers de Watch Dogs était le premier jeu a immergé le joueur dans un open world hackable. Pirater les téléphone des PNJ, intercepter un méfait avant qu’il soit réaliser, espionner les caméras… Toute l’électronique du jeu était contrôlable via votre smartphone. Une expérience inédite qui est proposée dans ce nouvel épisode dans la ville de San Francisco.

San Francisco à besoin de vous, ou pas

Si auparavant la place été campée par le “Bad Ass” Aiden Pierce, ce dernier laisse sa place à un nouveau venu: Marcus Holloway. Directement venu des quartiers d’Oakland, Marcus vient de la banlieue et pratique aussi bien les loisirs du hackage. Tellement bien que le logiciel d’analyse des préventions de crime à décidé de l’accuser d’un crime informatique qu’il n’avait pas commis. C’est dans cette quête de vendetta qu’il va rejoindre les troupes de Dedsec. Constitué de quatre membres: Wrench le fou, Sitara l’artiste, Josh le Timide et Horacio de la street , la petite famille percevra en Marcus un leader pour lutter contre Blume, la société contrôlant la ville via leur logiciel CT.OS.2.0. Au niveau du scénario le jeu n’a clairement rien à offrir. Omni l’apparition de un ou deux personnages de l’épisode précédent, l’histoire de Watch Dogs 2 ne surprend pas. Les actions de Ded Sec sont tout simplement un prétexte pour mettre en scène des séquences de jeu. Vous serez spectateur tout au long des délires de la bandes voulant jouer les héros d’une ville qui ne leur à rien demander. Si toutefois des revendications et des troubles étaient à déplorer telle que des crimes d’espionnage ou des malheureuses aventures comme la vécu Holloway on aurait compris que Ded Sec interviennent. Cependant pendant toute votre progression (ou peut être une mission) vous n’aurez aucuns témoignages de plainte, ni manifeste de vos actions. La ville de San Francisco semble bien se porter et ne porter aucun intérêt à l’existence du groupe d’activiste.

Un gameplay inégal

Parlons cette fois ci du gameplay. Monde ouvert basé sur du GTA-Like, Watch Dogs 2 vous invite à parcourir les rues de San Francisco. En voiture ou à pied c’est vous qui choisissez.  Avec une conduite améliorée dans cet épisode seulement cinq types de véhicules vont seront proposées: la voiture, les camions, les motos, les bateaux ou des tout-terrains. Si vous cherchez à voler c’est peine perdu. Aucun véhicule de type vole ne pourra transporter votre personnage. Cependant on pourrait se demander si le titre en a vraiment besoin. Plus interactifs que jamais, la ville vous immerge plus que dans n’importe qu’elle autre jeu de ce type, dans un monde vivant. Agression, meurtre, malade, discussions tous pleins d’événements aléatoire viendront rythmer vos balades à pied ou en voiture. Nous pouvons saluer le travail d’Ubisoft à vouloir proposer une ville qui fascine par sa crédibilité. Sur le plan action, le jeu vous proposera des missions à action ouverte. Deux style de jeu s’offre donc à vous: La discrétion ou l’assaut.

Comme son modèle, Watch Dogs propose aux joueurs de pouvoir compléter ses missions à la manière d’un Deus Ex. Utilisations de drones pour substituer votre présence, système de couverture pour vous infiltrer… Plusieurs interprétations sont proposés, mais leur chance sont inégales. La difficulté de l’IA est poussé à son paroxysme. Qu’importe la difficulté opté l’IA est capable de repéré votre drone à des kilomètres perturbant ainsi pratiquement les trois quarts de vos infiltrations. Si vous décidez de sortir les armes, la santé de votre personnage vous mènera la vie dure tant les dégâts vous causeront du tort. Alors que vous reste t’il ? L’infiltration physique bien sur, cette option serait envisageable si elle ne serait tout simplement pas trop avantageuses. Un déséquilibre énorme vous éloigne de vos adversaire, votre force de frappe au corps à corps est digne de l’homme d’acier. Un coup, un homme à terre, c’est à croire que Marcus à soulevé de la fonte toute sa vie avec le peu de muscle qu’il a. Une fois  la distraction débloquer alors là l’IA n’aura malheureusement plus aucun contrôle sur la partie. Cette fois un coup de fil suffit à perturber tout homme armé. Passez Marcus à une vitesse folle juste sous son nez ne suffira pas à le faire tilter que quelque chose tourne mal. Le taser immobilise tout le monde en un coup même si ces derniers ce relèveront après quelques minutes. Cependant le jeu n’a pas que des points négatifs.

Un jeu personnalisable selon Ubisoft

La playlist audible partout, même en pleine mission est très bonne. Les applications proposées comme des missions secondaires suffiront à augmenter considérablement votre temps de jeu. Le personnage de Marcus est personnalisable de la tête au pied, ou bien de la tête aux lunettes puisque celui-ci les gardera quoi que vous lui imposez. Et c’est là que le jeu pêche, Ubisoft nous invite à personnaliser et jouer selon notre volonté tout en nous imposant leur vision de Marcus et de leur jeu. Vous pouvez tuer tout le monde, habillé Marcus comme un “gangsta” mais celui ci n’en sera pas un. Quoi que vous décidez  Marcus se comportera toujours telle qu’il est. Quel crédibilité accorder vous à un hackeur tueur qui pirate en tailleur ? Quel crédibilité accordez vous à un tueur qui a des convictions contre le crime ? Quand bien même l’opus nous propose de personnaliser notre jeu, ce sera le jeu qui jouera pour vous avant tout.

Ajoutez à cela un multijoueur très pauvre, qui se joue en coop dans uniquement quelques missions, qui vous l’aurez compris n’ont aucuns challenges après avoir connu les ressorts du jeu. Aucun mode de course ni de deadmatch n’est proposés comparé au premier épisode.

Conclusion

Pour conclure Watch Dogs 2 est une grosse déception vendu au prix de 70 euros sur console et PC. Aucun système de karma ne pourra saluer vos actions. Le scénario n’est qu’un prétexte à une mise en scène réussite de jeunes soit disant héros. Si vous recherchez du divertissement vous pouvez toujours retourner sur GTA, si vous recherchez à vous balader dans un univers crédible mais sans challenge vous pouvez sortir de chez vous ou acheter Watch Dogs 2.

10/20

Laisser un commentaire