Horizon Zero Dawn | Un open-world dépaysant ?

 Horizon Zero Dawn un open-world qui dépayse réellement ? 

Console: PS4

Date de sortie 01/03/2017

Horizon Zero Dawn est un jeu exclusif sur Playstation 4 crée par Sony et Guerilla (Killzone). 

Gameplay

Le jeu est un TPS Open-world (monde ouvert) original, plongé dans un univers atypique mi-préhistorique mi-futuriste. Guidé par un système de quête, le titre de Guerilla propose d’incarner une jeune héroïne au nom d’Alloy. Armée d’un arc et agile, cette dernière vous permettra d’embarquer vos actions de deux styles différents. La discrétion ou l’assaut

Comme Assassin’s Creed, Alloy peut se cacher sous d’épais feuillages afin de s’occuper de ses ennemis en un coup. Un système de marquage et de repère de destination façon Hitman Absolution vous permettra d’afficher le chemin emprunté de vos ennemis afin de vous faufiler ou agir tel un prédateur en éliminant vos proies une à une.

En phase d’action, vous pourrez effectuer des sauts et des slides (glissades) qui déclencheront des slow motions tel un Max Payne afin d’interpréter les combats sous différents angles. Des armes originales vous permettront de parvenir à vos fins:

  • Une lance (comme tout bon jeu de la préhistoire qui se respecte pour le combat rapproché)
  • Un arc à flèche, de feu, d’électricité ou de gel (Salut Prophet ça gaze)
  • Une fronde à bombe
  • Une lance à corde pour immobiliser en PLS vos ennemis,
  • Un lance câble pour entraver le passage de ces derniers
  • Un crotale (fusil à pompe préhistorique)
  • Un arc de précision (une sorte de sniper)

Elles sont aux comptes de 6 (si on oublie les armes ennemis). Vous vous contenterez d’avoir des versions supérieures au fil de l’aventure, ce qui est pas terrible pour un monde ouvert.

La map est immense et pourra être parcouru à pied ou au dos d’une monture au début du titre. Des robots gigantesque vous indiqueront les points d’intérêts comme dans le récent Zelda The Breath of Wild. Techniquement la physique de l’environnement et de votre personnage est en dessous de ce qu’on pourrait attendre d’un titre de ce genre.Par moment vous vous retrouverez à nager à plat ventre dans 3 millimètres d’eau, ou voir même des PNJ voler au dessus du sol n’ayant que faire de la gravité. La météo dynamique change parfois brutalement virant votre ciel bleu à un ciel gris sans la moindre nuance, qui vous laisserait présager son arrivée. L’escalade du jeu n’est pas digne de Prince of Persia. Niveau esthétique de gros repères jaune (Salut Nathan) vous indiqueront où grimper mais la physique d’Alloy ne semble pas du tout suivre les points d’accroche décrédibilisant toujours cette physique nouvelle génération.

Plusieurs missions annexes scénarisés viendront allonger votre temps de jeu, on regrettera malheureusement que les phases d’enquête sois très guidées et similaires comme les autres missions proposées. Ce qui a pour effet de lassé au bout du compte et vous n’aurez que d’intérêt que de faire évoluer votre personnage, grâce à des armures et des modifications pour les personnaliser. 

Scénario  

Au fil de l’aventure vous aurez votre mot à dire ! Des choix vous sont proposés dans les conversations afin que vous puissiez dessiner petit à petit le visage d’Alloy et ses relations avec les PNJ ( bien quand soit il n’est totalement aucun impacte réel). La mise en scène du scénario est irréprochable cependant; ce dernier est marqué par l’absence cruelle de vie au sein des PNJ. Il semblerait que l’équipe de développement ai mis le paquet sur le personnage d’Alloy et ai complètement délaissés les autres personnages. Les villes sont semblables à des vitrines de marionnettes exécutant leurs tâches. Ces problèmes rendent statiques vos interactions avec vos interlocuteurs et nuient gravement à l’immersion. Incarnés pour certains par de vrais acteurs, la modélisation des personnages et les scènes sont néanmoins époustouflantes aux niveaux des graphismes .

Bande-son 

Digne d’un grand film, la bande-son de Joris de Man représente à merveille les émotions du jeu grâce à des chants de choeur et de la musique rythmé durant vos batailles. 


Les points positifs 
  • Les graphismes somptueux tel qu’un The Order 1886 ou un Uncharted 4  
  • Gameplay dynamique inspiré du reboot de Tomb Raider, Crysis 3 et Witcher 3 
  • Mise en scène du scénario digne d’un film hollywoodien
  • Un choix d’interprétation des combats 
  • Du craft et du loot 
  • Possibilité de choix durant les conversations
  • Une évolution du personnage façon RPG
  • Longue durée de vie

Les points négatifs 
  • Expressions faciales, gestuelles des PNJ quasi-nulles (Personnages statiques) nuient à l’immersion
  • Physique des personnages et de l’environnement très mal gérée 
  • Du loot et du craft assez pauvre
  • Missions répétitives et pas assez variées

 Conclusion

Horizon Zero Dawn est un bon jeu mais qui n’invente malheureusement plus rien en 2017 après un passage quasi parfait de Geralt. Présentant un univers atypique et dépaysant le titre émerveille par ses graphismes et arrive à rafraîchir nos pupilles. Omni les comparaisons Horizon est un titre empruntant certes plusieurs axes de gameplay à de gros titres (Tomb Raider, Witcher 3, Crysis 3) mais arrive à combiner le tout pour se crée une technique propre et stylisée. Le scénario mature saura être apprécié par les fans de science-fiction post-apocalyptique.


Note Temporaire 

15/20


TRAILER HORIZON ZERO DAWN

 

Laisser un commentaire