Diablo 3 | Le Nécromancien possède d’une date !

Lors de la BlizzCon 2016, Blizzard dévoile une nouvelle classe pour son Hack’n’slash Diablo III. Nous voilà maintenant plus tard en 2017 quelques mois plus le temps de se faire beau pour PC et console ! Le Nécromancien arrive, les morts se lèvent et un vent froid s’installe.. 

Ce maître des arts occultes sera prêt à tout dévaster sur le titre de Blizzard Entertainment à compter du 27 juin pour la somme de 14.99€ (Hé ouais c’est payant.. mais on a des ailes avec ! Alors ça va.). Ce contenu additionnel est fourni avec les éléments suivants :

  • La classe Nécromancien
  • Le golem inachevé, une mascotte en jeu difforme et biscornue
  • Les ailes du gardien des cryptes (objet ornemental)
  • 2 emplacements supplémentaires de personnages
  • Deux onglets de coffre (PC uniquement)
  • Portrait du nécromancien, bannière, emblème, décoration et étendard du maître du sang

Les joueurs nous suggèrent souvent de faire revenir leurs personnages favoris des jeux classiques, mais peu de classes ont été demandées aussi souvent, ou avec autant de ferveur, que le nécromancien. Ce nouveau nécromancien est le fruit d’un travail passionné ; nous avons fait tout notre possible pour saisir l’essence de ce qui rend cette classe si emblématique tout en tirant parti de tout ce que Diablo III peut offrir. – Mike Morhaime (président et cofondateur de Blizzard Entertainment)

Quoi vous avez toujours pas Diablo sur console ? Alors pour les retardataires qui n’ont jamais posé la main sur Diablo 3, pourront acquérir l’édition Eternal Collection réunissant le pack Le retour du nécromancien, Diablo III et l’extension Reaper of Souls en échange de 69.99€ (prix conseillé). Les membres PlayStation Plus et Xbox Live Gold profiteront quant à eux sans grande pression d’un prix de… 39.99€.

Diablo 3 : Rise of the Necromancer sortira le 27 juin sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

Seriez-vous alors prêt à dépenser pour la prochaine classe ou selon vous le prix est un peu haut ?

 

Bande-Annonce du Nécromancien.

Laisser un commentaire