Valérian et la Cité des mille planètes | Notre Critique

Le nouveau film “Valérian et la cité des milles planètes” de Luc Besson vient de sortir. Il nous promet un voyage inoubliable dans un univers riche en surprises et en nouveautés. On parle ici du film français au plus gros budget, mis en oeuvre pour nous offrir cette expérience. Tant de promesses nous font rêver, mais en valait-il le coup ?

Valérian et la cité des milles planète, retour rapide sur l’histoire (pas de spoil promis)

Tiré de la BD éponyme, ce film prend place au 28 ème siècle dans une ère très avancée. On suit les aventures de Valérian et Laureline, un duo d’agents spatio-temporels chargés de la protection des territoires humains de la galaxie. Ils se retrouvent à effectuer une mission sur la cité d’Alpha, la cité des milles planètes. Situé dans l’espace, cette cité réunie des espèces de l’univers tout entier, cohabitant ensemble, partageant leur connaissances et leurs cultures en harmonie. Seulement une menace plane sur cet univers utopique et ce sont nos deux agents qui vont devoir s’y coller ! 

Par où commencer ? L’univers !
 
Voici la grande force du film : son univers. Luc Besson nous plonge dans un monde comme on n’en a jamais vu. Il brise les codes classiques d’aliens et nous fait découvrir des espèces insoupçonnées. Le monde est splendide, les décors sont colorés, les effets sont très bien réalisés, on y croirait presque. 
Chapeau aux effets spéciaux : Les cascades et scènes d’actions sont très bien exécutés, elles en jettent. Il y a de très bonnes idées qui font qu’ont ne s’ennuie pas, il y a toujours quelque chose de nouveaux à voir dans ce film. 
 
2h20 c’est pas un peu long ?
 
Malgré la durée du film, celui-ci n’en deviendrait-il pas trop long voire ennuyeux ? Il y a peu de passages ‘ mou ‘, peu de longs discours inutiles. Le film a un vrai rythme qui nous tient jusqu’au bout, en partie dû aux nombreux rebondissements du film, aux scènes d’actions très bien pensées et innovantes. 
 
Bon, et maintenant c’est intéressant aux moins ?
 
C’est là que ça se complique… Sur le papier, ça promet de belles choses, dès les premières 30 minutes du film on est scotché, mais après ça s’essouffle ! Non pas au niveau du rythme du film mais bien au niveau scénaristique. Le film reste assez creux. L’histoire est banale et reprend les codes classiques d’un film du genre. On devine assez vite ce qu’il va se passer. Le méchant de l’histoire n’est pas spécialement caché, il n’y a pas vraiment de suspens quant au déroulement des événements. C’est assez plat et c’est bien dommage, avec autant d’argent mis dans ce film, le scénario mériterait d’être plus travaillé. Le film insère des caméos originales et sympa mais malheureusement ça ne suffit pas …
 
Le film est centré sur les deux protagonistes principaux et perd de vue son enjeu principal aux profits de sous intrigues qui auraient pu être plus intéressantes et poussées. Le scénario frôle la redondance à certains moments et le message du film n’est pas très poussé .
 
Les héros !
 
Les personnages y sont pour beaucoup pour le côté mou du film. A mon goût le choix d’acteurs n’est pas le bon. D’un côté nous avons Valérian joué par Dane DeHaan, un jeune major, bad boy et macho, assez cliché. Ce rôle est assumé et reste assez bien joué dans l’ensemble mais le personnage perd en crédibilité face à la tâche qui l’attend. On a l’impression de voir un jeune qui se cherche pendant tout le film, quelques incohérences émanent d’ailleurs de ce personnage. C’est dommage, l’acteur n’est pas mauvais en soi, il joue le rôle qu’on lui a demandé mais il ne rend pas justice au film.
 
D’un autre côté aux niveaux des personnages principaux, nous avons Laureline incarné par Cara Delevingne. Une jeune femme qui ne se laisse pas faire et qui à un côté très inaccessible. Que dire … Mauvais jeu d’acteur, peu d’émotion de sa part, la version française est affreuse elle n’aide pas du tout. Peut-être qu’en VO, c’est plus prenant mais malheureusement son jeu d’acteur plombe les séquences émotives. Une démarche de cow-boy et un côté bonhomme mal interprété nous donne un personnage peu intéressant voir désagréable. Elle apporte néanmoins un petit brin d’humour et de légèreté, on ne peut pas lui enlever ça.
 
Au final, les deux personnages principaux ne se complètent pas comme il le faut. Leurs discours sont dignes d’adolescent de 15 ans en recherche de supériorité, de raison et d’amour. Ça en devient lourd, et impacte très négativement le film. 
 
Autres points négatifs au niveau de ces deux personnages : En 2h20 de film, en dehors de leurs noms, leurs jobs (et encore) et leur passé bref, on ne sait rien d’eux. Absolument rien et c’est frustrant, comment s’attacher à eux, comprendre leurs histoires si l’on ne connaît rien d’eux ? A un moment du film on nous lâche une info capital sur le passé de Valérian, qui pourrait expliquer certaines choses, mais non, on l’oublie à la seconde… quel dommage.

 

Et les personnages secondaires ?

Sans trop rentrer dans le spoil:

Le méchant : Peu intéressant, tête à claque et surtout aucun suspens quant à sa personne. Un peu décevant pour l’impact qu’il a sur le film, il aurait été plus judicieux de le rendre plus intéressant.

Apparition d’ Alain Chabat dans un rôle inattendu, ainsi que Rihanna. Elle , du moins , son personnage est assez sympathique.

Les autres protagonistes de l’histoire notamment des personnages liés à la sécurité de l’univers ne sont pas mis de côté par rapport aux personnages principaux, chacun à son rôle et le jouent assez bien. Quelques personnages sympathiques amènent une pointe d’humour décalé qui donne du pep’s au film.

En résumé :

Le film brille par son univers mais se fait tirer vers le bas par son scénario assez pauvre et un jeu d’acteur qui ne se complète pas pour les personnages principaux. C’est un très bon film au niveau  des effets spéciaux ainsi qu’au niveau du rythme, on ne voit pas le temps passé. C’est un bon divertissement qui en jette plein les yeux … mais c’est tout. Si Luc Besson est en train de projeter un 2 et 3 ème volet il vaudrait mieux revoir le jeu d’acteur et les personnages en général. 

Je tiens à dire que je ne connais nullement l’oeuvre originale de la BD Valérian, je ne peux donc émettre un avis comparant l’oeuvre original et celle de Besson, mais n’hésitez pas à laisser votre avis dans les commentaires !

Bande annonce de Valérian, la cité des mille planètes

Laisser un commentaire